Entre Radicalisme et Extrémisme: Le Vlaams Belang et Le Rassemblement national en période de crise sanitaire

Abstract

Les partis populistes de droite radicale, qui connaissent un succès majeur en Europe, posent question quant aux menaces qu’ils pourraient faire peser sur les démocraties libérales. En effet, ces forces politiques tendent à promouvoir des idées radicalement opposées à leurs fondements. Dans un climat de désaffection politique ambiante, qui va de pair avec la crise de confiance que connaissent les démocraties occidentales, le radicalisme promu par ces partis pourrait s’exacerber dans les discours qu’ils tiennent, menaçant d’autant plus les principes des démocraties libérales. Les événements insurrectionnels du 6 janvier 2022 aux États-Unis et du 8 janvier 2023 au Brésil illustrent les issues auxquelles ces menaces peuvent donner lieu. Cet article cherche à étudier la manière dont le radicalisme des partis populistes de droite se matérialise dans leurs propos durant une période singulière compte tenu de ses implications démocratiques :la pandémie de covid-19. Pour ce faire, une analyse thématique des discours sur la démocratie du Vlaams Belang et du Rassemblement national lors de cette période a été conduite. La recherche montre que les partis populistes de droite radicale promeuvent une forme de démocratie illibérale qui menace les fondements des démocraties représentatives comme l’égalité de droits, le pluralisme politique et la liberté de religion. Ce faisant, la frontière entre radicalisme et extrémisme, telle qu’elle est parfois posée en science politique et dans le langage courant, est éprouvée.

Keywords

Droite, Violence, Populisme, Discours, Démocratie, Sécurité, Establishment, Minorités, COVID-19

797

Views

178

Downloads

Share

Authors

Anthony Ricotta (Université catholique de Louvain)

Download

Issue

Publication details

Dates

Licence

Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0

Identifiers

File Checksums (MD5)

  • PDF: No checksum could be calculated.