Radicalisation des jeunes : Menaces et opportunités depuis la crise sanitaire liée au coronavirus

Abstract

Directement concernée par les attentats terroristes de Paris et Bruxelles, Sambreville a dû, en plus de la création d’une CSIL-R, construire un réseau d’acteurs de terrain formés à regarder la radicalisation comme un phénomène en constante mutation. Avec la crise sanitaire liée au covid, les partenaires locaux du secteur de la jeunesse ont très vite fait le constat que la santé mentale des jeunes s’était dégradée et pourrait, à terme, amener certains jeunes vers des comportements violents pour eux-mêmes et pour les autres, y compris en termes de risque d’entrée dans un processus de radicalisation violente qui est, peut-être, plus difficile à détecter depuis le covid. A Sambreville, les actions mises en place au niveau local en faveur du bien-être mental des jeunes permettent aux intervenants sociaux d’agir chacun dans leur sphère de compétence en associant la cohésion sociale,la prévention des problèmes généraux mais aussi des risques spécifiques comme le processus de radicalisation.

Keywords

Processus de radicalisation, Terrorisme, Polarisation sociale, Cohésion Sociale, Réseau de prévention, Jeunesse, Crise sanitaire, Santé mentale, CSIL-R

802

Views

199

Downloads

Share

Authors

Cyprien Ponciau (Commune de Sambreville)

Download

Issue

Publication details

Dates

Licence

Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0

Identifiers

File Checksums (MD5)

  • PDF: No checksum could be calculated.